28.06.2021
COMMUNICATION SAINTE MARIE

Retour Actualités

COMMUNICATION SAINTE MARIE  28 JUIN 2021


NOUVELLES DES ENFANTS BLESSÉS

Huit enfants ont été blessés lors du terrible accident qui est survenu lors de la sortie de fin d’année des maternelles ce vendredi au moulin de Vanneau de Saint en Puisaye; 5 blessés légers hospitalisés à l’hôpital d’Auxerre qui sont sortis vendredi soir et samedi matin.
3 blessés graves transportés par hélicoptère au CHU de Dijon. Un petit garçon a été opéré du bras et est sorti dimanche de l’hôpital. Un autre petit garçon opéré de la jambe attend d’être plâtré jusqu’au bassin et devrait sortir demain, mardi. Une petite fille a des blessures plus graves (pronostic vital non engagé) et elle est toujours dans le service des soins intensifs.
Toutes nos pensées et prières accompagnent les victimes et leurs familles, et les enfants et adultes qui sont bouleversés psychologiquement.
Il n’y a pas eu d’adultes blessés.

REMERCIEMENTS

Les adultes et enfants présents lors de ce grave accident ont été accompagnés par la cellule de crise déclenchée par la préfecture et le rectorat. Nous avons été extrêmement touchés par la mobilisation très rapide des autorités qui se sont rendues immédiatement sur le site de l’école Sainte-Marie afin de nous apporter leur soutien, tant professionnel qu’amical.
La cellule Psychologique nous a été d’un grand secours et était présente ce lundi dans nos murs dès 8h. Nos voisins de Saint-Joseph et la direction diocésaine ont détachés des ressources pour aider en ce début de semaine. L’APEL Sainte-Marie est d’un grand soutien et nous donne une aide précieuse.

NOS TROIS PRIORITÉS

La particularité d’une crise traumatique est d’affecter le groupe, la communauté éducative, au-delà des victimes et de leurs familles. Ainsi nos préoccupations sont centrées sur trois priorités :

  • permettre à l’école de continuer à exercer sa mission ; nous avons décidé de maintenir le calendrier de fin d’année avec quelques adaptations. C’est la meilleure façon de faciliter la reprise pour les adultes et les enfants et ce sont les recommandations des professionnels. Les classes ont été invitées à préparer des messages de soutien et d’amitié pour leurs camarades blessés.
  • partager le vécu et les émotions ; C’est indispensable, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Des mesures sont prises dans ce sens soit en groupe classe (recherche de ce qui peut aider à faire face) soit individuellement pour ceux qui le souhaitent ou qui seront repérés comme nécessitant une aide particulière.
  • piloter une communication ajustée autour de la directrice. Nous souhaitons garantir une information factuelle, fiable et rigoureuse (et respectent l’intimité des familles) car cela rassure et aide à faire face. Cette information est d’abord destinée aux familles, aux enseignants et personnels de l’école, et également aux autorités et à la presse. C’est pourquoi, tout en étant réactifs quand la situation le nécessite, nous ne serons pas toujours dans le temps des médias et des réseaux sociaux.

UN LUNDI PAS COMME LES AUTRES MAIS NÉANMOINS APAISÉ

Cette journée s’est déroulée dans le calme et les habitudes de l’école pour la grande majorité des enfants, ravis. Dans ce cadre, la présence des personnes en soutien s’est faite la plus discrète possible mais néanmoins très précieuse et rassurante pour les adultes.

Nous avons décidé des modifications suivantes pour le programme des journées à venir : l’intervention des maternelles pour la kermesse se passera mardi matin, la sortie des classes de Mme Boulic et de Mme Naudier à l’arboretum est annulée, ainsi que la sortie des CM2 à l’accrobranche car la météo s’annonce capricieuse et rendrait l’exercice dangereux. Pour finir l’année, les CM2 iront assister à une séance au cinéma d’Auxerre. Cette sortie sera financée par l’APEL.

Merci encore à tous, acteurs de l’école et familles pour la grande unité en ces moments difficiles et pour les témoignages fraternels reçus tout au long de la journée : ils font du bien à tous !

 


Jean-Claude Fourmeau-Lainé, Directeur diocésain
Florence Moussoux-Clémensat, Cheffe d’établissement